top of page

Les femmes restent cantonnées aux professions de soins et disposent d'un choix plus réduit

Bruxelles 27/03/24 14:01 (BELGA) Les métiers de sage-femme, éducatrices de la petite enfance, esthéticiennes et aides-soignantes à domicile restent très majoritairement exercés par des femmes, ressort-il de données publiées mercredi par Statbel. L'office de statistiques relève que les secteurs typiquement féminins sont principalement des professions de soins tandis que les métiers plus masculins sont plutôt techniques.

Les femmes représentaient également plus de 90% des personnes exerçant le métier de secrétaire médicale, de garde d'enfants, d'aide de ménage à domicile, d'audiologistes et logopèdes, et enfin de secrétaire (fonctions générales).

Au total, neuf professions listées par Statbel sont occupées par plus de 90% de femmes. Les hommes semblent dès lors disposer d'un plus large éventail de choix alors qu'ils représentent plus de 90% des personnes occupées dans 20 métiers. Dans neuf cas, ils représentent même 99% ou plus de l'ensemble des personnes exerçant la profession.

Parmi les métiers typiquement masculins figurent les poseurs de revêtements de sol et carreleurs, les plombiers et tuyauteurs, les tôliers-chaudronniers, les mécaniciens et ajusteurs d'appareils électriques, les mécaniciens et réparateurs en électronique, les conducteurs d'engins de terrassement et de matériels similaires, les conducteurs de grues, d'engins de levage divers et de matériels similaires, les maçons et les techniciens en électricité.

En 2023, la profession la plus courante tant chez les hommes que chez les femmes était celle d'employé de bureau (occupée par 340.000 personnes).

168 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Yorumlar


bottom of page