top of page

Un fonds "Retour au travail" pour les personnes licenciées pour force majeure médicale

Bruxelles 27/03/24 05:00 (BELGA) Toute personne reconnue en incapacité de travail, dont le contrat a été rompu par l'employeur pour cause de force majeure médicale, pourra faire appel au fonds "Retour au travail" mis sur pied par l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami) dès le 1er avril. Le but est d'offrir à ces travailleurs la possibilité de s'orienter vers une nouvelle fonction après avoir été licencié.

Les employeurs qui mettent fin au contrat d'un travailleur pour cause de force majeure médicale devront désormais payer 1.800 euros au fonds Retour Au Travail. Les travailleurs licenciés en raison de leur état de santé pourront alors faire appel à ce fonds, afin de b énéficier d'un accompagnement de carrière personnalisé. L'objectif de cet encadrement est ainsi de leur donner de nouvelles perspectives de retour sur le marché du travail, dans la mesure de leurs possibilités.

Pour bénéficier de cet accompagnement, les travailleurs concernés devront introduire une demande auprès de l'Inami. Si leur demande est approuvée, ils reçoivent un voucher d'une valeur maximale de 1.800 euros, qu'ils peuvent utiliser auprès d'un prestataire agréé. 

Les prestataires qui souhaiteraient proposer des services dans le cadre du Fonds Retour au Travail pourront, également dès le 1er avril 2024, déposer leur candidature auprès de l'Inami en vue d'obtenir cette agrégation. 

À partir du 1er avril 2025, les personnes en incapacité de travail depuis plus d'un an pourront à leur tour faire appel au fonds.

La Belgique compte quelque 500.000 malades de longue durée. Il s'agit du groupe le plus important de personnes en âge de travailler qui ne travaillent pas.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page